La saison 10m Ecole de Tir vient de se terminer pour les petits qui ont lâché leurs derniers plombs lors du Championnat de France à Marseille du 30 mai au 2 juin.

Sur les 12 tireurs présentés lors des départementaux, nous avions 5 survivants sélectionnés pour l'étape finale de Marseille que nous avons essayé de préparer au mieux. d'une séance par semaine, les parents ont joué le jeu et nous les ont amené 3 fois par semaine. certain ont même changé leurs horaires de travail pour pouvoir y parvenir. Un grand merci à eux, car nous avons remarqué une nette progression lors de ces séances d'entrainement.. Le tout sur cibles électroniques puisque c'était le matériel utilisé sur ce championnat.

Nous n'avions que des carabiniers, pour lesquels, c'était le baptème du feu puisque n'ayant jamais participé à un championnat de France. Nous les avons vu sortir du pas de tir avec le sourire, conscients qu'ils pouvaient encore faire mieux et bien décidés à s'y employer dès la reprise de la saison.

Pour les résultats,

en Poussins : Loukina DARDAINE, ave 255,8 qui bat son record perso le jour J. Elle termine 55e sur 113
Maxence HELIOT qui tire plus vite que son ombre termine 104e sur 113. Pour sa première participation, il a confondu vitesse et précipitation.
Ce sont 2 perdreaux de l'année qui ont tout de même réussit à se qualifier dès la première saison.

En benjamins : Ethan DARDAINE, avec 257, 6 s'en est très bien sorti. il termine 62e et devance le second Benjamin briard
Esteban JANSSEN qui tire en dessous de sa valeur, avec 257, il termine 63e sur 133 tireurs

Ces 2 là passeront minimes l'an prochain et vont devoir s'approprier une nouvelle position, sans potence. Il y aura du travail.

en Minimes : Capucine JEAMBRUN qui termine 93e sur 151 avec 366,7. Elle est capable de faire bien mieux, elle s'en est rendu compte. Elle passera cadette l'an prochain, et va devoir mettre les bouchées doubles pour acquérir le niveau des cadettes qui est très élevé.

Dans l'ensemble, c'est une compétition moyennement tirée, nos jeunes sont en milieu de classement, mais je garde à l'esprit que le premier championnat de France n'est jamais facile à tirer. Je les ai vus avec le sourire aux lèvres tout le temps, et déjà une furieuse envie d'y revenir l'an prochain. Croyez moi, ça réchauffe le coeur et vous donne envie de continuer avec eux.

Nous n'attendions pas des miracles, et ils ne savent pas encore en faire.

Allez vous reposer les petits, on se retrouve à la rentrée.

 

Fabienne


Contacts

Suivez nous
Dominique MAQUIN
06 66 24 02 46
Fabienne MAQUIN
06 47 96 84 28‬
Franck BOYET
06 09 69 29 12‬